Introduction


 

          Aujourd'hui, le mal de mer est encore méconnu. En effet, si beaucoup de personnes connaissent les symptômes et les désagréments qu'il entraîne, peu savent vraiment à quoi il est du et son origine. Pourtant, il peut être un facteur dévastateur pour certains.

          Nous avons pris l'exemple d'un pilote de l'aéronavale:

Un rafale de l'aéronavaleUn rafale de l'aéronavale française

 

          Formé durant plusieurs années par l'Etat, celui-ci subit diverses sélections avant de pouvoir monter sur un porte-avion: les candidats doivent être issus de classes préparatoires ou avoir un bac +3, avant de suivre une formation de 3 ans.  Le contenu de la formation comprend une composante militaire (technique du commandement) et sportive, une composante humaine et culturelle (anglais, histoire, géopolitique, communication écrite et orale), une composante scientifique et technique (sciences de l'ingénieur, sciences et techniques appliquées à l'aéronautique).

          Aucun aspect concernant le mal de mer n'est abordé.

          C'est pourquoi, il arrive que le premier passage sur un bateau tourne au drame:  le pilote se retrouve malade et incapable de piloter sur plusieurs jours. Il est non-opérationel. Sa carrière est donc handicapée avant même d'avoir commencé et sa formation aura été inutile et coûteuse.

          Voici un petit aperçu de l'état de la mer en plein océan:

      

 

          On retrouve d'autres exemples semblables: certaines personnes ont le souhait de s'initier aux activités de plaisance et dégagent de fortes sommes d'argent pour l'achat d'un bateau. Mais, ils se retrouvent finalement dans l'incapacité de gérer quoique ce soit une fois en mer.

 

          Durant ce TPE, nous chercherons donc à savoir si il est possible de prévoir le mal de mer.